Fondation

La Fondation chirurgie pour l’enfance africaine a été créée
dans le but de développer et de pérenniser les opérations
chirurgicales en Afrique de l’ouest.

Cette collaboration chirurgicale permet à des enfants
de pays moins favorisés de bénéficier de soins auxquels
ils n’ont pas accès autrement, de développer des compétences
locales par la formation de professionnels de santé et de
permettre à nos médecins en formation de voir des pathologies
auxquelles ils ne seraient pas confrontés autrement, sans compter
l’enrichissement personnel qu’apporte une autre façon de
dispenser des soins.

La Fondation est gérée de manière bénévole.
Les frais de fonctionnement sont exclusivement liés
aux frais incompressibles de révision. Les dons reçus
sont directement liés à l’activité chirurgicale sur place.

Témoignage

Pibol Kinha, 9 ans, vit avec sa famille dans le quartier
des forgerons d’Abomey. Son père est forgeron, un
métier artisanal qui se transmet de père en fils. Il a 4
femmes et 14 enfants. Pibol est la dernière née, elle
souffre d’une malformation grave depuis sa naissance
mais ses parents ne s’en sont pas rendu compte immédiatement.
Lorsqu’elle a commencé à avoir des
douleurs ils l’ont emmené au CHD d’Abomey mais ils
n’avaient pas les moyens de payer l’opération. Puis le
CHD leur a parlé des missions chirurgicales qui pourraient
la prendre en charge.

En raison de ses problèmes de santé, Pibol a du retard
à l’école. Lorsqu’elle ne peut y aller, elle aide sa
mère à faire des galettes qu’elles vendent ensuite au
marché du quartier. Depuis sa consultation de novembre
2014, elle retrouve le sourire car elle sait
qu’elle va être prise en charge par la mission chirurgicale.
Dans son cas, l’opération aura lieu au CHUV de
Lausanne en Suisse. Après cela elle pourra retrouver
le chemin de l’école et poursuivre son rêve de devenir
policière plus tard.

Notre dernière mission chirurgicale au Benin (22ème mission) - du 3 au 12 octobre 2018

Le service de pédiatrie du Centre Hospitalier Départemental du Zou et des Collines a reçu la mission chirurgicale suisse. Elle a consisté comme à l’accoutumée, à la consultation d’une centaine d’enfants atteints de pathologies chirurgicales variées dont la prise en charge sur place nécessite encore des compétences équipements non encore entièrement disponibles.

Au total, cent-quatorze 114 enfants atteints de diverses pathologies ont bénéficié de consultations.